Mon parcours managérial : valeurs et éthique

Des rencontres fondatrices,

Mon orientation professionnelle s’est imposée à moi à l’adolescence. En effet, j’étais inquiète pour une amie qui vivait une situation familiale difficile. En parallèle, dans le cadre des démarches d’orientation en 3ème, j’ai eu l’opportunité d’effectuer un stage auprès d’une éducatrice spécialisée. Elle accompagnait des familles rencontrant des difficultés éducatives. Ce stage fut une véritable révélation et j’ai décidé d’effectuer une formation dans ce domaine.

Les raisons de mon choix

Deux aspects m’apparaissaient importants.

la dimension de l’accompagnement dans le sens de « cheminer avec » la personne, marcher à côté d’elle en la laissant libre de choisir son chemin et son rythme, l’aider à prendre conscience de son potentiel et à le valoriser,

la dimension du lien : relier les personnes (parents/enfants, professionnels/enfants, professionnels au sein d’une équipe, …), combler les brèches (oppositions, conflits) mais aussi aider la personne à relier les différentes composantes de son parcours de vie pour lui(re)donner du sens, de la valeur.

Des valeurs managériales

Au fil des années, je m’interrogeais de plus en plus sur les pratiques managériales, dans la structure qui m’employait. En effet, je trouvais que nous avions peu d’autonomie et de marges de manœuvre, dans la mise en œuvre des accompagnements. Pourtant, notre bonne connaissance des enfants et de leurs familles nous aurait permis de proposer des modalités d’accompagnement plus innovantes et efficaces. Cette impression d’être considérés uniquement comme des exécutants engendrait à la longue une baisse de motivation au sein des équipes.

La volonté de contribuer à l’évolution de ces pratiques

J’ai donc souhaité exercer des fonctions managériales pour pouvoir contribuer au changement de ces modes de management. En effet, pour moi un manager se doit d’être un chef d’orchestre, s’appuyant sur les compétences de ses collaborateurs. Son rôle est d’encourager l’engagement et la motivation par la communication, la confiance, l’autonomie et la responsabilisation.

Dans mes différentes expériences ultérieures en tant que manager, j’ai pu vérifié la pertinence d’un management basé sur ces valeurs mais aussi les effets dévastateurs de pratiques managériales inadaptées. J’ai rencontré des professionnels littéralement « cassés » par ce qu’ils avaient subi de la part de leurs managers. Je suis toujours aujourd’hui choquée par les conséquences de ces pratiques sur le plan humain.

Un conflit éthique…

Mes 29 années d’exercice professionnel dans le domaine sanitaire et social m’ont globalement permis de constater l’évolution catastrophique de notre société. Elle est de plus en plus axée sur le traitement de masse, la normalisation et le contrôle social. D’un coté, le nombre de personnes en situation de précarité voire de pauvreté augmente et, de l’autre, les contraintes budgétaires s’alourdissent.

Et les professionnels dans ce contexte ?

Les professionnels démunis ne peuvent que constater le décalage entre leur éthique de l’accompagnement et le niveau de qualité du service rendu au public. La logique de dispositifs et de chiffres mise en œuvre déshumanise aussi bien les professionnels que les personnes accompagnées. Cette déshumanisation se retrouve à tous les niveaux hiérarchiques avec des pratiques managériales souvent inadaptées. Comment des professionnels malmenés peuvent-ils être sereins, bienveillants et efficaces dans leur travail ?

Une passerelle vers une nouvelle activité

Face à ces constats, j’ai décidé de créer mon entreprise dans les domaines de la formation et du conseil en sanitaire/social et management. En effet, je souhaite mettre mon professionnalisme au service des dirigeants de PME/TPE ou de structure sanitaire/sociale. Mon but est à la fois de contribuer à la montée en compétences des professionnels et de proposer un accompagnement permettant l’évolution des pratiques managériales.

L’objectif final de ces deux dimensions est de renforcer la performance de la structure et la qualité du service rendu à ses clients/publics.